Lifestyle,  Slide

# 10 Livres 2016

Hello guys ! Je trouve qu’après une petite histoire, une petite sélection de mes livres préférés tombe à point nommé ! Voici donc les bouquins que je lis et relis depuis toujours ou qui se sont imposés récemment.

 

1 – Parce que je t’aime, de Guillaume Musso.

CV_PARCE QUE JE T_AIME__XO_108*117.indd

Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Brisés, ses parents finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, Layla est retrouvée à l’endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme. A la joie des retrouvailles, succèdent les interrogations. Où était Layla pendant toutes ces années ? Avec qui ? Et surtout : pourquoi est-elle revenue ?

Guillaume est mon auteur préféré. J’ai tout ses livres, que je dévore généralement en quelques heures. Ces romans sont passionnants. Il arrive avec brio à mêler du fantastique au réel sans que cela irréel. Bon c’est bizarrement expliqué, mais c’est du génie ! J’adore tous ses romans, mais celui-ci se démarque vraiment !

 

2 – Vingt-quatre heures de la vie d’une femme, de Stefan Sweig.

68543997

Scandale dans une pension de famille « comme il faut », sur la Côte d’Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d’un des clients, s’est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n’avait passé là qu’une journée. Seul le narrateur tente de comprendre cette « créature sans moralité », avec l’aide inattendue d’une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez elle. Ce récit d’une passion foudroyante, bref et aigu comme les affectionnait l’auteur d’Amok et du Joueur d’échecs, est une de ses plus incontestables réussites.

J’avais dû lire en cours Le joueur d’Echec du même auteur, livre que j’avais déjà beaucoup aimé. Mais Vingt-quatre heures de la vie d’une femme c’est l’apothéose. Ce roman se lit très rapidement, et le style de l’auteur est étonnant en simplicité tout en étant très bien écrit. On suit avec impatience et excitation l’héroïne qui est poussée dans ses retranchements, et qui doit choisir entre ses sentiments et sa conscience.

 

3 – Une autre idée du bonheur, de Marc Levy.

CVT_Une-autre-idee-du-bonheur_5015

Il y a des rêves et des amours qui ne s’éteignent jamais. Philadelphie, printemps 2010 : Agatha s’évade de prison. Elle était pourtant tout près du terme de sa peine. Alors pourquoi ? Dans une station-service proche du campus, elle s’invite à bord de la voiture de Milly. C’est le début d’une cavale de cinq jours à travers l’Amérique avec le FBI à leurs trousses. Une course contre la montre pour découvrir un secret qui va changer leurs vies.

J’accroche un peu moins de manière générale avec les livres de Marc Lévy, même si j’ai cependant une bonne collection. Cependant, j’avoue avoir dévoré Une autre Idée du Bonheur. L’histoire est passionnante, et on s’attache tout de suite à Agatha. Un très bon moment avec notre cher écrivain français.

 

4 – Deux petites filles en bleu, de Mary Higgins Clark.

deux_petites_filles_g

Goûter d’anniversaire chez les Frawley : on fête les trois ans des jumelles, Kelly et Kathy. Mais, le soir même, de retour d’un dîner, les parents sont accueillis par la police : les petites ont été kidnappées. Après avoir rassemblé les huit millions de dollars de la rançon, Steve et Margaret entrent en contact avec le ravisseur. Le jour de l’échange, cependant, seule Kelly est là. Qu’est-il advenu de Kathy ? Alors que tout espoir semble perdu, Kelly affirme que sa sœur est bien vivante, comme si les enfants communiquaient par télépathie…

Ce livre c’est simple : je l’ai DE-VO-RE. Je pense n’avoir lu que ce livre de Mary Higgins Clark, n’étant pas trop fan de ce genre de livre bien stressant.

Mais ici, l’histoire se lit toute seule. On découvre des liens irréels entre vrais jumeaux, le tout dans une ambiance angoissante. Le cocktail idéal pour passer une soirée riche en émotions !

 

5 – Juste avant le bonheur, d’Agnès Ledig.

51splfa9oTL._SX342_BO1,204,203,200_

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n’a pas l’habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend…

Ce livre est probablement la découverte de l’année. Il est simplement puissant. Et beau. Et touchant. A lire avec un paquet de mouchoirs, mais à lire tout de même. No way de regretter cette histoire et ce formidable témoignage de vie.

 

6 – Ensemble c’est tout, d’Anna Gavalda.

41wYl4EmRZL._SX305_BO1,204,203,200_

 » Et puis, qu’est-ce que ça veut dire, différents ? C’est de la foutaise, ton histoire de torchons et de serviettes… Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences…  » Camille dessine. Dessinais plutôt, maintenant elle fait des ménages, la nuit. Philibert, aristo pur jus, héberge Franck, cuisinier de son état, dont l’existence tourne autour des filles, de la moto et de Paulette, sa grand-mère. Paulette vit seule, tombe beaucoup et cache ses bleus, paniquée à l’idée de mourir loin de son jardin. Ces quatre là n’auraient jamais dû se rencontrer. Trop perdus, trop seuls, trop cabossés… Et pourtant, le destin, ou bien la vie, le hasard, l’amour -appelez ça comme vous voulez -, va se charger de les bousculer un peu. Leur histoire, c’est la théorie des dominos, mais à l’envers. Au lieu de se faire tomber, ils s’aident à se relever.

L’histoire de quatre « largués de la vie », qui se cherchent pour se trouver. Ensemble, ils forment un cocktail explosif. Il y a de l’humour, des larmes, et de la joie.

Formidable panel des émotions, ce livre est touchant et très beau. A compléter avec le film (Guillaume Canet au casting, ça ne se refuse pas), qui est vraiment magnifique également.

 

7 – Les hauts de Hurlevent, d’Emily Brontë.

51g6BU0Xs9L

Depuis son arrivée chez les Earnshaw, qui l’ont adopté, Heathcliff, enfant abandonné, semble attirer le malheur sur la maisonnée. Hindley, l’aîné, l’a pris spontanément en grippe. Et tandis que l’orphelin s’est épris de sa soeur Catherine, celle-ci décide de quitter les Hauts de Hurlevent pour se marier, dans l’espoir qu’elle pourra soustraire le malheureux aux colères de son frère aîné…

Au comble du tourment, Heathcliff s’enfuit. Mais il reviendra accomplir sa vengeance et détruire ceux qui l’ont fait souffrir…

Lorsque j’étais en cours, à chaque rentrée, on avait le droit, en cours de Français à « Quel roman préférez-vous ? » Autrement dit, impossible d’écrire Harry Potter… Du coup, pour faire sérieux, je notais des romans littéraires. Et puis, un jour, j’ai lu Les Hauts de Hurlevent. Gros cliché peut-être… N’empêche ! L’histoire est bien écrire, sans trop de descriptions (très important pour moi qui aime bien m’imaginer, interpréter le roman). Et puis l’histoire quoi ! Oh My GOD !

 

8 – L’instant précis où les destins s’entremêlent, d’ Angélique Barberat.

l-instant-precis-ou-les-destins-s-entremelent-383976-250-400

Kyle a cinq ans lorsqu’il découvre sa mère morte sous les coups de son mari. Recueilli par sa soeur, le petit garçon se réfugie dans la musique. Vingt ans plus tard, il est devenu une rockstar adulée par le monde entier. Mais rien n’efface la colère qui l’habite. Coryn épouse Jack Branningan alors qu’elle a dix-sept ans. Sous ses aspects d’homme parfait, Jack s’avère vite être un mari possessif, jaloux et violent. Un jour, alors que Coryn se promène avec ses deux enfants, l’un d’eux échappe à sa vigilance et se fait renverser par une voiture. A cet instant précis, les destins de Kyle et Coryn s’entremêlent. Mais comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s’aimer ?

Ce livre se lit très facilement. Il traite d’un sujet contemporain, à savoir la violence conjugale, et il est empreint malgré tout d’un sentiment d’espoir et de bienveillance. Une bouffée d’altruisme et de douceur dans un univers brutal.

 

9 – La saga des Harry Potter, de JK Rowling.

coffret-livres-harry-potter

Il s’agit d’une série de sept romans racontant la jeunesse d’un sorcier, Harry Potter, orphelin élevé par une famille ordinaire et qui découvre progressivement son identité de sorcier, son héritage tragique et la responsabilité qui lui revient.

Bon Harry Potter, c’est la base. Enfant, c’est le premier livre que j’ai lu seule. Passés les premiers chapitres du tome 1 un peu longs, on est embarqué dans le fascinant monde de la sorcellerie. C’est simple, on ne lit pas Harry Potter, on vit Harry Potter.

Gros coup de cœur pour le cinquième tome, qui est mon préféré, et paquet de mouchoir à prévoir pour la fin du tome 6 !

 

10 – Les Colombes du Roi Soleil, d’Anne-Marie Desplat Duc.

les-colombes-du-roi-soleil,-tome-1---les-comediennes-de-monsieur-racine-3499853 

Dans la maison Saint-Louis à Saint-Cyr, les jeunes filles de bonnes familles suivent l’éducation stricte de Madame de Maintenon. Chacune rêve d’aventure et de succès : Charlotte, la passionnée et rebelle, Louise, la discrète fille illégitime du roi, Isabeau l’érudite… Elles vont tour à tour quitter Saint-Cyr pour vivre d’incroyables aventures faites de rencontres et de voyages !

Bon clairement, les Colombes du Roi Soleil, ce sont des romans pour les enfants (je crois que c’est à partir de 9 ans). Cependant, si vous avez des sœurs ou nièces jeunes, n’hésitez pas ! Ces livres retracent les aventures de plusieurs héroïnes, et sont très agréables à lire. Placé dans un contexte historique réel, on joint l’utile à l’agréable ! Et petit + pour les BD, qui malgré leur prix, sont vraiment très bien dessinées.

 

 

Et vous quels sont vos livres du moment ou de toujours ?

Bonne journée,

delph

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON