Carnets de voyages,  Slide

Morocco Road Trip : Marrakech

Pendant les vacances de Noël j’ai eu la chance de partir au Maroc pendant dix jours. C’était un voyage familial, il devait donc être adapté à tous les âges : de 1an à 60 ans !   Les Marocains sont très accueillants et plein de joie, ce qui fait un peu choc des cultures lorsqu’on arrive sur place. Exit votre timidité ou la distance que l’on s’impose en France face à un étranger : ici, on est tous amis !

Nous avons commencé ce voyage itinérant par trois jours à Marrakech, pour découvrir la ville et sa culture.

Que dire de Marrakech ? C’est une ville assez étonnante où se côtoient des monuments historiques aux détails architecturaux bluffants, comme le palais de la Bahia, la mosquée de la Koutoubia, des passages étroits surmontés de souks aux mille odeurs, assez bruyants et surpeuplé, pour enfin laisser place à des petits lieux de paradis appelés Riad.

Personnelement c’est l’une des chose que j’ai préféré. Comprenez bien : Marrakech est une ville où l’on vit à mille à l’heure, très bruyante et assez polluée. Après une bonne journée de visite, vous n’avez plus qu’une seule envie : être au calme de toute cette agitation. Lorsque vous vous trouvez aux portes de votre Riad, que l’on pourrait comparer à une maison d’hôtes en France, vous ne pouvez vous empêcher d’être un peu dépité. Les portes donnent directement sur les souks et ne paient pas de mine. Pour le repos, ce sera plus tard. Mais dès que les portes s’ouvrent, vous découvrez un havre de paix. Un couloir à l’éclairage tamisé vous conduit vers le patio, cette petite cour extérieure nichée en plein coeur de la maison. Celle-ci est aménagée en fonction de ce patio, si bien que l’on prend ses repas dehors, que l’on se réveille tous les matins avec le chants des oiseaux… Bon, je vous rassure, la cour est protégée en hiver, aussi bien du froid (dès que le soleil tombe, il peut faire très frais), que des quelques rares goutes de pluie.

Les toits offrent des terrasses avec des vues imprenables sur la ville. Le petit déjeuner y est généralement servi : des fraises en plein mois de Décembre, qui dit mieux ?

et donc or et donc

Que faut-il absolument voir à Marrakech ?

> Les Jardins Majorelle

Yves Saint Laurent a établit sa demeure en plein coeur de Marrakech, et s’est offert un véritable paradis terrestre. Ses jardins sont d’une beauté stupéfiante et vous n’aurez qu’une envie : avoir les mêmes chez vous !

et donc or et donc

> Le Palais de la Bahia

Le Maroc est une royauté. Nous avons donc le palais (résidence secondaire du Roi) à Marrakech. Celui-ci ne ce visite pas et ces hauts remparts vous empêchent d’apercevoir la moindre parcelle du plais. Mais le palais de la Bahia, qui fut la résidence du frère du roi est quant à lui ouvert aux visiteurs, et le résultat en vaut le détour. Il est d’une beauté et d’une richesse assez incroyable. Le sol est recouvert de mosaïques tandis que le plafond quant à lui est sculpté avec minutie.

or et donc or et donc

> Les souks

Bon, c’est clairement l’attrape touriste par excellence, mais une petite virée dans les souks peut s’avérer néanmoins intéressante. Entre nous soit dit, il peut s’avérer très compliqué de ne pas faire de souks, car ce sont des passages qui mènent aux grandes avenues, ce qui sous entend passages obligatoires. Mais qu’est ce qui peut être si intéressant, en plus de ramener des souvenirs du Maroc ? Les négociations ! C’est un sport national au Maroc, et vous risquez de vous faire mal voir si vous ne vous prêtez pas à ce petit jeu, déroutant dans un premier temps pour nous, pauvres occidentaux, mais qui s’avère être assez amusant au bout de quelques achats.

donc et donc or et donc

> Le quartiers des Tanneurs, le musée de Marrakech, les tombeaux Saadiens

Voici les derniers lieux à visiter. Personnellement je les ai moins appréciés, mais pour les férus d’histoire ou les curieux, ce sont des lieux assez atypiques !

or et donc or et donc

Bonne journée,

xoxo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON