Home Design,  Inspiration,  Slide

Un jour je serai… décoratrice d’intérieur

Hello à tous ! Il y a a quelque temps, je me suis rendu compte que j’avais complètement délaissé la catégorie Un mois, Un métier. Je la trouvais pourtant super intéressante. Je pouvais, au travers de rencontres, vous présenter plusieurs métiers, afin de vous les faire découvrir, et peut-être en inspirer plus d’un ! J’ai interviewé il y a déjà pas mal de temps ma soeur Sybille qui est webdesigner. Vous pouvez retrouver son parcours ici.

J’avais envie de vous présenter aujourd’hui mon métier : décoratrice d’intérieur. Je me suis donc prêtée au jeu pour répondre à vos éventuelles questions !

 

Peux-tu nous expliquer rapidement ton parcours professionnel ?

Après un bac général en section littéraire, avec une option Arts Plastiques, je suis dirigée vers un DUT de Communication- Publicité. Je l’ai obtenu, mais je n’ai pas voulu continuer dans cette voie qui ne me convenait pas. J’ai donc débuté une formation par correspondance de décoration d’intérieur, EDAA, que j’ai réalisée à côté de mon emploi chez H&M. Je l’ai continué avec l’INEAD afin d’obtenir un diplôme reconnu. Depuis Janviers 21017, je suis diplômée d’un bachelor de Design d’intérieur.

En quoi consiste ton métier (à qui s’adresse t-il, de quoi s’agit-il, quelles sont tes principales missions… ) ?

Mon métier se divise en deux secteurs : le professionnel ou le particulier. Dans le premier cas, nous travaillons pour des entreprises (aménagement de bureaux ou agencement de magasins principalement). Dans le second, nous nous adressons à des personnes qui ont besoin d’aide pour aménager leur habitation.

Ce métier s’adresse à des personnes qui apprécient l’architecture, mais également l’aspect très pratique et précis de l’art : le jeu des couleurs et des matières, les perspectives… De manière générale, il faut également aimer le dessin.

Quelles sont les qualités à avoir ?

Il faut être très disponible et ouverte. La phase délicate du métier est de mettre ses goûts de côté afin de répondre efficacement à une demande particulière. Il ne s’agit bien évidement pas de faire des fautes de gout, mais d’aiguillonner le client afin de lui proposer un projet réalisable, à son image, et original.

Il faut également avoir un esprit créatif, et curieux afin de rechercher, de fouiller et d’étudier le réalisé.

Quelles compétences dois-tu avoir pour l’exercer ?

Il faut seulement avoir un diplôme. Après, c’est un secteur difficile. Pour réussir à percer, le seul conseil est de faire ses preuves et de se constituer un book.

Où travailles-tu ?

Chez moi ! C’est l’un des principaux avantages du métier si vous créez votre entreprise ! Après des déplacements pro sont omniprésents !

Quel est ton rythme de travail ?

C’est également l’un des inconvénients de travailler chez soi : on perd rapidement la notion du temps, et les 35 heures sont généralement largement dépassées ! Ma journée type : matin : projets de décoration, visites, après-midi : tapisserie, soirée : compta, mails…

 

Quels sont les débouchés ?

Il y a de nombreux débouchés : décoration d’intérieur, designer d’espace, designer d’objets, visual merchandiser ou encore home staging.

Quelles sont les évolutions possibles ?

A part l’architecture d’intérieur je ne vois pas !

Peut-on vivre aisément de ce métier, est-il stable ?

Une fois que l’on est connu, on peut vivre de ce métier. Le but, vous l’aurez compris, est de se faire connaitre. Et c’est généralement ce qui est dur. D’autant plus que les agences sélectionnent en priorité les architectes d’intérieurs aux décorateurs. Mais à force de persévérance, on peut y arriver. Ce qui est bien, c’est d’avoir un petit + qui saura vous démarquer des autres.

 

Pourquoi aimes-tu ton métier ?

J’adore changer des intérieurs, les rendre plus beaux, plus pratiques et confortables. Nous passons chaque jour plusieurs heures dans notre maison, et c’est pour moi important de s’y sentir bien.

Ce qui est assez drôle, c’est que je préfère largement aménager les petits espaces étriqués aux grands espaces. Je dois en effet chercher des solutions personnalisées. La créativité et la précision sont alors de mise. En somme, j’adore les défis qui semblent impossible !

Qu’est ce qui t’a donné envie de faire ce métier ?

En fait, je pense que je suis née dedans ! Dès toute petite, j’ai toujours aimé la décoration d’intérieur. J’ai commencé avec les maisons de Barbies, puis en changement toutes les semaines l’aménagement de ma chambre pour finalement continuer avec l’aménagement des maisons.

Des émissions TV (D&Co), magazines (Elle Déco, Arts & Décoration, Marie Claire Maison…) ou encore artistes (Alvar Aalto, Arne Jockbsen, Greg Klassen…) m’ont confortés dans mon choix.

Qu’aurais-tu fait si tu n’avais pas été décoratrice ?

J’ai beaucoup de passions dans la vie, donc il y a un paquet de métier qui m’auraient bien plu. J’aurais bien aimé être scénariste ou écrivaine dans le secteur écriture, mais également chirurgienne dans celui de la médecine.

Une personne/personnage/héros qui ferait ton métier et t’inspirerait ?

Quand j’étais petite, j’étais vraiment fan de l’émission amériacine Les maçons du coeur. C’est un peu l’équivalent français de D&Co, mais en 100 fois mieux ! L’équipe de décorateurs m’a toujours inspirée !

Quels sont tes principaux traits de caractère ?

Je suis très organisée et réfléchie. J’adore le rangement, mais également le changement. Et je suis d’un naturel curieux !

Qu’emporterais-tu avec toi sur une île déserte ?

La saga des Harry Potter ou les livres de Guillaume Musso !

Quels conseils donnerais-tu à une personne voulant se lancer à ta suite ?

De persévérer, de ne pas perdre espoir, mais surtout de mettre un maimum de chance de son côté en réalisant un maximum de projets, réels ou fictifs, afin de se constituer un book très complet.

 

J’espère que cet article vous aura donné quelques pistes,

xoxo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.