Lifestyle,  Slide

Un jour je serai… Webdesigner

Salut tout le monde !

 

Je vous retrouve aujourd’hui en compagnie de Sybille qui est infographiste/multimédia et qui a accepté l’incommensurable privilège d’être interviewée sur ce blog (oui bon, on pourra repasser pour l’incommensurable privilège…). Pour l’info, c’est elle qui a créé mon blog ❤️‍ !

Alors si vous aimez trifouiller votre PC, si vous êtes un geek dans l’âme ou si vous appréciez l’Art du web 2.0, ce métier, et plus généralement cet article, est fait pour vous !

 

Sybille, peux-tu nous expliquer rapidement ton parcours professionnel?

Après avoir obtenu mon bac littéraire spécialité Arts-Plastiques, j’ai passé une licence d’Arts et Sciences des Arts à la Sorbonne (Paris 1). Après l’avoir obtenu, j’ai changé de cap et je me suis inscrite à un atelier de reluire-dorure que je faisais en parallèle d’une formation professionnelle de graphiste. C’est cette dernière formation qui a été en quelque sorte le tilt. J’ai donc continué dans ce domaine avec une formation en Infographie multimédia en alternance pendant deux ans.

 

En quoi consiste ton métier (à qui s’adresse t-il, de quoi s’agit-il, quelles sont tes principales missions… ) ?

L’infographie multimédia (qui comprend le webdesign) s’adresse à toutes les personnes souhaitant communiquer par le biais du web.

On réalise donc des affiches, des bannières intégrées à des sites que l’on conçoit.

 

Quelles sont les qualités à avoir ?

Il faut être patient, à l’écoute du monde qui t’entoure, des attentes de ton client. Il faut également être autonome : on a rarement l’occasion de travailler à plusieurs, et généralement, après tes études, tu te retrouves seul devant ton écran !

 

Quelles compétences dois-tu avoir pour l’exercer ?

Tout d’abord tu dois avoir de bonnes notions en Art. Du dois également connaître le code relatif au web (HTML ou CSS) et savoir utiliser des logiciels de PAO (Photoshop, InDesign, Illustrator et flash).

 

Où travailles-tu ?

En entreprise (soit en autonomie soit sous la supervision d’un pôle communication), en télétravail (tu travailles pour une entreprise mais depuis chez toi) ou encore en freelance. Dans ce dernier cas, tu utilises ton réseau d’adresses et travailles pour les personnes/entreprises qui font appel à toi.

 

Quel est ton rythme de travail ?

Si tu travailles en entreprise, tu travailles 35h par semaine généralement (de 9h00 à 17h00). Après, si tu choisis le rythme freelance, c’est à toi de t’imposer ton propre rythme de travail.

 

Quels sont les débouchés ?

Après mon type de formation tu peux prétendre à : webdesigner, graphiste, infographiste ou encore créateur de logo.

 

Et quelles sont les évolutions ?

Tu peux devenir par la suite directeur artistique, chef de projet ou encore rédacteur web.

 

Peut-on vivre aisément de ce métier, est-il stable ?

À partir du moment où tu as un emploi fixe (du type CDI), tu gagnes plutôt bien ta vie (le salaire mensuel net variant en 1800 et 2500€). La principale difficulté est d’obtenir un emploi, car avec la crise, les entreprises se tournent davantage vers les stagiaires, qui leurs reviennent beaucoup moins chers. Du coup, il vaut mieux rechercher auprès des entreprises ayant un pôle communication fixe.

 

Pourquoi aimes-tu ton métier ?

J’aime concevoir un projet dans sa totalité. En plus c’est un métier qui change et se renouvelle constamment. Tu peux travailler pour des entreprises différentes, des projets différents… Et cerise sur le cupcake : tu peux aussi bien travailler sur une plage aux Bahamas qu’en haut de la tour Eiffel : à partir du moment où tu as un PC, une connexion Internet et des logiciels de PAO tu es libre comme l’air !

 

Qu’est ce qui t’a donné envie de faire ce métier ?

J’ai toujours aimé l’Art et je voulais avec certitude l’intégrer à mon métier. Avec mes études supérieures, j’ai appris à utiliser des logiciels de PAO, et j’ai vraiment beaucoup apprécié. Je me suis donc naturellement tourné vers la communication visuelle. En ce qui concerne le web, je trouve ça vraiment super de créer quelque chose dans sa totalité et de pouvoir apprécier son résultat final : c’est vraiment très gratifiant.

 

Qu’aurais-tu fait si tu n’avais pas été webdesigner ?

J’aurais adoré être policière !

 

Une personne/personnage/héro qui ferait ton métier et t’inspirerait ?

« Q » dans James Bond, le petit génie de l’informatique (Ben Winshaw ndlr)

skyfall

Quels sont tes principaux traits de caractère ?

Je suis passionnée et très sensible au monde de l’Art, je suis également patiente et très persévérante, avec tout de même une petite touche de timidité.

 

Qu’emporterais-tu avec toi sur une île déserte ?

Mon copain évidemment !

 

Quel conseil donnerais-tu à une personne voulant se lancer à ta suite ?

Je lui conseillerais d’être autodidacte. C’est un métier en constante évolution et, si tu ne vas pas au devant de l’information, tu deviens rapidement perdu et dépassé. Et je lui conseillerais également d’être patient. Le webdesign, le html, tout ça n’est qu’une question de logique, de sciences, et donc chaque problème à sa solution !

 

Merci beaucoup Sybille,

 

Pour celles et ceux qui seraient intéressés, n’hésitez pas visiter le site de Sybille

 

Capture d’écran 2016-01-05 à 15.34.53

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON
SOCIALICON